0
de préjudice

Le montant moyen du préjudice subi lors d’un cambriolage est de plus de 4000 € (3200 € pour les objets volés et 1000 € pour les dégradations). Au-delà de la valeur monétaire, la valeur sentimentale des objets volés est jugée « importante » par la moitié des ménages victimes d’un cambriolage.*

Risque x 0

Avoir été victime d’un cambriolage multiplie par 6 le risque d’en être à nouveau la cible*. Cependant, la probabilité que le cambrioleur réussisse à entrer dans le logement diminue fortement si un dispositif de sécurité est installé suite au premier cambriolage.

Vue aérienne quartier
Background A2P

Comment évaluer les risques potentiels d’effraction ?

L’évaluation des risques concerne l’environnement global du logement mais aussi ses caractéristiques propres.

Vous pouvez notamment décider de renforcer la protection de votre logement en fonction :

➞ de la localisation de votre logement : maison isolée dont les voies d’accès sont difficiles à surveiller, maison de ville dont l’accessibilité est facilitée par le voisinage ou appartement dans un immeuble aux multiples entrées plus ou moins sécurisées…

➞ du quartier ou vous vivez : entretien, éclairage, antécédents de cambriolage dans la zone d’habitation…

➞ des caractéristiques de votre logement :

  • existence d’un garage, d’accès secondaires, absence d’éclairage extérieur privé… s’il s’agit d’une maison
  • étage, accès secondaires… s’il s’agit d’un appartement

➞ du rythme d’occupation de votre logement : absences plus ou moins prolongées, occupation saisonnière…

N’hésitez pas à consulter votre assureur ou un professionnel de la sécurité.

Quels moyens de protection choisir pour sécuriser mon logement ?

A2P schéma sécuriser

Le choix des dispositifs de protection dépend de votre évaluation des risques.

Les dispositifs mécaniques de protection tels que les portes blindées, les serrures, les fenêtres, les volets et les portes de garage doivent être renforcés en priorité pour empêcher les intrusions. La pose de produits certifiés A2P répond parfaitement à cet objectif.

D’autres dispositifs peuvent, de façon complémentaire, être recommandés, comme :

– la détection d’intrusion par surveillance électronique déclenchant une alarme,
– le contrôle d’accès visant à réserver l’accès aux seules personnes autorisées (digicode, interphone…),
– la télésurveillance via une centrale,
– la vidéosurveillance permettant de surveiller à distance, détecter les mouvements, dissuader.

Ces dispositifs font également l’objet de certifications.

Tout savoir sur les portes blindées.
Tout savoir sur les serrures de sécurité.

Pour sécuriser mon logement : alarme ou porte blindée ?

Camera intrusion

Lorsqu’on pense à sécuriser son logement, le premier réflexe est souvent d’installer une alarme.

Cette mesure n’est pas suffisante car au moment où l’alarme retentit, le cambrioleur a déjà réussi à pénétrer à l’intérieur d’une maison ou d’un appartement. Si le bruit alerte vos voisins, des agents de sécurité ou les forces de l’ordre, le voleur dispose tout de même de plusieurs minutes pour s’emparer de son butin.

Ralentir une tentative d’intrusion passe donc avant tout par l’installation d’une porte d’entrée blindée et/ou d’une serrure de sécurité.

Une alarme, viendra renforcer le dispositif mais ne sera pas pleinement efficace en l’absence d’une porte blindée et/ou d’une serrure de sécurité. Lorsque l’alarme est associée à une porte blindée et à un digicode, « la probabilité que l’auteur pénètre effectivement dans le logement diminue de deux tiers »*.

Le renforcement de ma porte de garage est-il toujours nécessaire ?

Porte garage maison

La plupart des modèles de portes de garage existants n’offrent qu’une faible résistance à l’effraction quel que soit le mode d’attaque utilisé. 

Or, la sécurité d’un logement est celle de son point le plus faible. Renforcer la sécurité de la porte d’entrée d’un logement est une mesure insuffisante si, par ailleurs, un accès secondaire n’est pas protégé. 

Le renforcement d’une porte de garage par une deuxième serrure ou des barres de renfort, ne permettra pas toujours d’obtenir un niveau correct de résistance à l’effraction.

Ces précautions ne sont pas forcément nécessaires s’il y a séparation entre le garage et le reste de l’habitation par une porte équipée d’une serrure certifiée A2P ou par une porte blindée certifiée A2P.