Quelles mesures de sécurité contre les cambriolages en habitat collectif ?

Dans un habitat collectif aux multiples entrées, la sécurité des accès est un véritable enjeu pour garantir la tranquillité de ses occupants. En effet, les risques d’effraction existent à plusieurs niveaux. Il convient de sécuriser à la fois le hall d’entrée et les appartements.

La sécurité du hall d’entrée

Dans une copropriété, la présence d’un gardien est un facteur important de sécurité. En effet, elle a un effet dissuasif sur le ciblage du logement. « Le risque est réduit de près d’un quart pour les immeubles disposant d’un gardien »*.

L’existence d’un système de contrôle d’accès est également efficace, par son effet dissuasif lorsqu’il est visible de l’extérieur et par la possibilité qu’il donne d’interdire l’accès aux personnes non autorisées.

Plusieurs solutions existent, par exemple :

  • La mise en place d’un système de fermeture commandée par un digicode (à condition de ne pas diffuser trop largement le code d’entrée) ou d’un badge : il réduit le risque d’effraction de 25% pour les appartements*.
  • l’interphone avec ou sans caméra

La qualité de la porte de hall -matériau choisi et efficacité du type de fermeture- est aussi primordiale pour résister aux tentatives d’intrusion.

La sécurité des appartements

La mise en place d’un contrôle d’accès dans le hall d’entrée ne garantit pas à lui seul la sécurité des appartements. Il sera toujours préférable d’équiper votre appartement d’une porte d’entrée résistante à l’effraction.

Le choix de l’équipement dépend de votre appréciation des risques. Il convient d’évaluer si l’appartement est facilement accessible, par exemple s’il est situé au rez-de-chaussée ou alors s’il est à l’écart de tout passage, au dernier étage.

Empêcher une tentative d’intrusion passe donc avant tout par l’installation d’une porte blindée et/ou d’une serrure de sécurité. La pose de produits certifiés A2P répond parfaitement à cet objectif.

D’autres systèmes de protection, tels qu’une alarme, peuvent, de façon complémentaire, participer à l’amélioration de la sécurité de votre appartement. Une alarme, viendra renforcer le dispositif mais son effet dissuasif ne remplacera pas le caractère retardateur d’une porte blindée et/ou d’une serrure de sécurité.

En conclusion, c’est la combinaison des dispositifs de sécurité qui réduira fortement le risque d’intrusion. En effet, lorsque le digicode est associé à une porte blindée et à une alarme, « la probabilité que l’effraction soit suivie d’une entrée dans le logement diminue de près de 85% »*.

Étude INHESJ/ONDRP – Grand Angle n°40 Le rôle des éléments de sécurité face aux cambriolages.

Partager cet article

Inscrivez-vous à notre newsletter

Soyez informé des actualités d'A2P

Découvrez nos autres publications

La certification A2P sur 107.7

Pendant les mois d’avril et mai la certification A2P vous accompagne sur l’autoroute en semaine et le week-end, lors de vos déplacements quotidiens comme sur