Porte blindée et blindage de porte, est-ce la même chose ?

Porte blindée et blindage de porte
Pour le grand public, une porte blindée est une porte résistante à l’effraction, équipée d’une protection en acier et d’une serrure multipoint permettant ainsi de protéger son habitation contre tout risque de cambriolage. Mais dans les faits, ce n’est pas si simple…

La porte blindée

Les professionnels parlent plus souvent de bloc-porte blindé. Ce produit comprend tous les éléments intervenant dans le niveau de résistance de votre porte d’entrée : le dormant (bâti ou encadrement), le vantail (la porte), les organes de pivotement (les paumelles ou les gonds) et la serrure. Cet ensemble offre l’avantage d’être fabriqué en usine et d’être livré déjà monté.  Il forme ainsi un tout parfaitement cohérent et homogène sans aucun « maillon faible », qui pourrait être exploité en cas de tentative d’effraction.

Bien évidement il existe différentes catégories de portes blindées avec différents niveaux de résistance à l’effraction.  Dès le premier niveau de la certification A2P, un degré élevé de résistance à l’effraction est garanti, c’est pourquoi les assureurs la recommandent.

Blindage de porte

Dans le cas où la mise en place d’une porte blindée neuve n’est pas envisageable, il est possible de réaliser ce que l’on appelle communément un « blindage de porte ».

Certains « blindages », comme le blindage fourreau, permettant d’intégrer le panneau d’origine, répondent à cette problématique. Ils peuvent être certifiés A2P. Selon cette technique, il s’agit de placer le vantail (la porte) dans un fourreau métallique, qui avec ses 2 retours sur l’extérieur, permet de protéger la porte plus efficacement. Le serrurier ne se contentera pas de renforcer la porte, il devra également poser un nouveau dormant (encadrement de porte) adéquat, équipé de paumelles assez solides pour supporter le nouveau poids de la porte.  Ce dormant accueillera les points de fermeture de la nouvelle serrure de sécurité. Seule une serrure certifiée A2P apportera une garantie de résistance à l’effraction.

Ce type de blindage est notamment recommandé pour les habitats collectifs, dont le règlement de copropriété impose très souvent -dans un souci d’uniformité- de conserver la porte d’origine. L’habitat individuel peut également être concerné s’il se trouve en zone d’urbanisme protégée (sites patrimoniaux remarquables, sites classés ou inscrits, abords des monuments classés ou inscrits au titre des monuments historiques, … ).

Point essentiel, la qualité de cette nouvelle installation est conditionnée non seulement par le professionnalisme de l’artisan mais aussi par la qualité de votre porte d’origine et par la nature du mur sur lequel reposera cette installation.

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Inscrivez-vous à notre newsletter

Soyez informé des actualités d'A2P

Découvrez nos autres publications

critères pour BIEN choisir sa porte blindée

Quels critères prendre en compte pour BIEN choisir sa porte blindée ?

Des portes blindées, il y en a des centaines sur le marché et, pour le néophyte, il n’est pas facile de s’y retrouver et d’identifier à coup sûr le produit idéal. Bien choisir sa porte antieffraction impose en effet de passer en revue certains aspects, tels que les performances recherchées, pour pouvoir bien définir ses besoins et identifier la porte de ses rêves. Petit tour d’horizon de toutes les questions à se poser avant de se lancer…

A2P-article emménagement

On vous donne les clés A2P pour emménager sereinement

Une nouvelle année scolaire commence bientôt et peut-être pour vous un déménagement imminent. C’est le moment de faire vos cartons et de penser à la sécurité de votre futur domicile. Voici quelques clés pour emménager sereinement dans votre nouveau logement.